BING ! BING ! 砰砰! CÉRAMIQUE CONTEMPORAINE

ARTISTES : LIU JIANHUA, EMMANUEL BOOS, GENG XUE, ZHUO QI, LOUISE FRYDMAN

35 AVENUE GEORGE V, PARIS VIII | JUSQU'AU 16 SEPTEMBRE 2021 | OUVERT DU LUNDI AU SAMEDI DE 11H À 19H

"BING! BING! 砰砰! CÉRAMIQUE CONTEMPORAINE" fait dialoguer cinq artistes chinois et français qui réinterprètent de façon actuelle l’art traditionnel de la céramique. Une façon de célébrer la Terre, celle de notre mode Made in Earth, en révélant les possibilités artistiques de ses matières premières, dans une friction des langages esthétiques et des significations culturelles. Commissariat d'exposition : Doors

  • Vue d'exposition, Bing ! Bing ! 砰砰! Céramique contemporaine, ICICLE Cultural Space, Paris.

UNE RENCONTRE ENTRE ORIENT ET OCCIDENT

En mandarin, le caractère 砰 (pēng) est l’équivalent de l’onomatopée « bing ! » du français : il évoque un bruit de choc, de heurt, et signifie une rupture, un événement soudain venant modifier la réalité. En révélant les possibilités artistiques de matières premières issues de la Terre, l’exposition "BING! BING! 砰砰! CÉRAMIQUE CONTEMPORAINE" confronte des langages esthétiques et des significations culturelles en lien avec l'art traditionnel de la céramique. Les artistes font exploser les codes de la céramique et la donnent à voir de façon surprenante, parfois avec humour : jeux de mots, ruptures de tons et effets de matières. Une rencontre unique entre grands noms de la céramique contemporaine et artistes de la nouvelle génération.

En partenariat avec Pace Gallery. Remerciements : Cité de la céramique

  • Lines No. 8, LIU JIANHUA, porcelain, 84 x 111 x 2 cm (25 020 €) © Liu Jianhua avec l’aimable autorisation de la galerie Pace

LIU JIANHUA

Liu Jianhua est l’un des artistes chinois les plus renommés de sa génération. Avec ses sculptures et installations mêlant porcelaine, objets trouvés, détritus et matériaux hétéroclites, il développe une pratique expérimentale de la céramique et une approche philosophique de la forme et de la matière. Artiste contemporain, Liu Jianhua interroge la culture et l’histoire matérielle de la Chine dans le contexte de la mondialisation. Formé pendant quatorze ans à Jingdezhen, capitale mondiale de la porcelaine, l'artiste a représenté plusieurs fois la Chine à la Biennale de Venise.

  • Sans titre (Monolithe de Sèvres n° XV), EMMANUEL BOOS, new Sèvres porcelain, 36 x 30 x 8 cm (12 000 €) © emmanuel boos avec l’aimable autorisation de la galerie Jousse Entreprise. Crédit photo : Paul Nicoué / Courtesy Galerie Jousse Entreprise.

EMMANUEL BOOS

Considéré comme l’un des meilleurs céramistes français, emmanuel boos pratique cet art depuis l’âge de 14 ans. Après plusieurs années en Corée, Chine, France, Angleterre, il installe son atelier en Allemagne en 2015. Artiste en résidence à la Manufacture de Sèvres entre 2016 et 2019, emmanuel boos exposera au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris fin 2021. Son travail actuel se caractérise par des formes closes, faussement pleines, à la fois surfaces et volumes : pavés, cubes, boîtes ou livres, mystérieuses et abstraites. L’artiste est à l’affût de l’inattendu, d’accidents heureux, à la recherche du « bel imparfait ».

  • The Poetry of Michelangelo, GENG XUE, video single channel, 19 mn 09 sec (39 565 €) © Geng Xue

GENG XUE

Geng Xue est une artiste chinoise « multimédias » qui confronte l’art traditionnel de la céramique à des formes contemporaines (vidéo, animation, installation). Inspirée de la cosmologie bouddhiste, de la littérature classique et du taoïsme ainsi que de la tradition esthétique occidentale, Geng Xue nous invite au voyage dans des univers presque magiques, où la frontière est ténue entre monde physique et monde spirituel. Elle fait partie des artistes chinoises de renommée internationale qui ont représenté la Chine à la Biennale de Venise.

  • J’ai mangé une assiette - 2, ZHUO QI, feuille d'or 22 carats et porcelaine, 30 x 8 cm (3 525 €) © Zhuo Qi

  • J’ai mangé une assiette - 3, ZHUO QI, feuille d'or 22 carats et porcelaine, 30 x 8 cm (3 525 €) © Qi Zhuo

ZHUO QI

Diplômé de l’École Supérieure des Beaux-Arts du Mans, de la Haute École d’Art et de Design de Genève, et de l’École nationale supérieure d’art de Limoges, Zhuo Qi est un artiste chinois qui travaille et vit en France depuis 2008. Sa démarche artistique repose sur la notion de choc des cultures. Il nourrit son travail de l’expérience quotidienne des miracles sémantiques et linguistiques que génèrent l’altérité culturelle et son lot d’incompréhensions. Avec humour, il confronte à travers la céramique les traditions et les savoir-faire, que la mondialisation rapproche sans transition ni traduction.

  • L’Envolée IV, LOUISE FRYDMAN, porcelaine sur panneaux enduits, 160 x 50 x 10 cm (x4) (11 000 €) © Louise Frydman

LOUISE FRYDMAN

Installée en Bourgogne depuis 2015, Louise Frydman s’est tournée vers la céramique après avoir commencé sa carrière en composant des œuvres légères et délicates en papier blanc. Elle conserve dans son traitement de la céramique la matité blanche du papier ainsi que la finesse de la matière.

« Je recherche la rencontre entre force et fragilité en travaillant mes sculptures de manière éthérée dans leurs formes, et puissante par leurs dimensions souvent monumentales. Un pétale, un arbre, le vent... C’est mon émotion que j’essaie de donner à voir. »

DOORS

Basée à Pékin et Paris, Doors 门艺 est une plateforme de curation, production et conseil artistique, créée en 2017 par Bérénice Angremy et Victoria Jonathan, deux Françaises impliquées dans la diffusion de la culture et passionnées par la Chine et ses mutations. Au carrefour de différents champs artistiques (art moderne et contemporain, photographie, arts de la scène), Doors 门艺 a pour ambition d’ouvrir des portes et de favoriser les échanges culturels entre la Chine et l’Europe, à travers des événements et projets créatifs, innovants et fédérateurs. Elle collabore avec des artistes, des institutions (Musée Picasso, UCCA, Fondation Giacometti, Fondation Henri Cartier-Bresson) et des marques (Hennessy, Lafite, Lemaire). En 2021-2022, Doors organise l’exposition « KAIWU. Art et design en Chine » au Musée de l’Hospice Comtesse (Lille), deux expositions d’artistes français et chinois sur la céramique contemporaine et sur le minéral à l’espace culturel d’ICICLE à Paris, et montre les artistes Feng Li et Luo Yang à PhotoSaintGermain ; en Chine, Doors présente pour la première fois des expositions monographiques consacrées à Matisse et Man Ray, à UCCA (Pékin, Shanghai), M Woods (Pékin) et TAG Art Museum (Qingdao).

Respectivement diplômées de l’École du Louvre (Paris) et de Columbia University (New York), Bérénice Angremy et Victoria Jonathan vivent entre Paris et Pékin depuis vingt ans. Elles ont dirigé le festival Jimei x Arles (2017-2019), créé en Chine par Les Rencontres d’Arles et Three Shadows Photography Art Centre. Elles sont commissaires de plusieurs expositions sur l’art et la photographie chinois : « Les Etoiles 1979-2019. Pionniers de l’art contemporain en Chine » (Paris, 2019), « Les flots écoulés ne reviennent pas à la source. Regards de photographes sur la rivière en Chine » (Abbaye de Jumièges, 2020), « Feng Li. White Night in Paris » et « Luo Yang. En tout genre » (Photo Saint Germain, 2021), « Lei Lei. Cinéma Romance à Lushan » (Les Rencontres d’Arles et Jimei x Arles, 2019). Diplômée des Beaux-Arts de Nantes, et ancienne élève de l’Académie centrale des beaux-arts de Chine (CAFA), Gabrielle Petiau a rejoint l’équipe de Doors en 2019. Elle est co-directrice de la Biennale de l’Image Tangible.

Copyright © 2021 ICICLE All Rights Reserved